La catabase

16/12/2019

Venez tous par ici que je vous parle de la grande sortie du jour !
Pas besoin de le nommer vous savez déjà de qui je vais vous parler je suis sûre....
Ah « La catabase » enfin la voilà !! Mais Jack Jakoli, que nous as-tu fait avec ce livre ? Comment je vais faire moi maintenant pour attendre le suivant ?
Une chose est sûre il va falloir mettre les bouchées doubles pour coucher sur le papier les futurs chapitres du petit nouveau et plus vite que ça !

Un mouvement secret œuvre sur les réseaux, vous l'avez peut-être déjà vu passer au détour d'une publication, cette force ultra puissante se nomme les « Jakolistes » ne nous cherchez pas ! Nous ne sommes pas sur le Darknet, mais nous savons être discret dans nos démarches et nous saurons où vous trouver, nous avons tout appris du maître Jack.
J'étais inscrite dans ce parti, profitant des nombreux rassemblements comme le dernier à Mon's Livre, avant même d'avoir lu ce roman.
Maintenant que j'ai dévoré son contenu je peux arborer fièrement mon badge et je peux le crier haut et fort je suis « Jakoliste ». Lisez ce livre et rejoignez-nous !

La Belgique envoie encore du lourd, et je peux vous dire qu'on n'a pas fini d'entendre parler de ce jeune auteur, je lui prédis une belle carrière dans le thriller. Dans l'affaire qui est je vous le rappelle basée sur des faits réels (et c'est là que ça fait froid dans le dos) vous aller trouver tous les ingrédients qui font qu'un livre est addictif.
Les chapitres sont courts, c'est entraînant, car on en veut toujours plus et la pause-café entre deux chapitres vous pouvez l'oublier!
Les propos sont bruts, nets on ne fait pas dans la dentelle et le superflu, l'immersion est totale on sent l'authenticité du terrain, car Jack il s'y connait en affaire criminelle.
Totalement fan du prologue il fera grincer des dents les moins courageux et éveillera les sens des thrilleriens aguerris.
J'aurai aimé pousser le vice encore plus loin, notamment sur la partie Darknet et sur les pratiques qui en résultent, eh oui quand on parle de Darknet, mon petit cœur s'emballe et j'en veux toujours plus.

Allez Jack, pour finir je te laisse le choix des armes pour preuve de ma grande gentillesse et pour te remercier de ce livre dont tu m'as régalée page après page (n'oublions pas que le marteau est déjà pris, que va-t-il me rester...)
Maintenant tu as une mission, celle de fournir le suivant rapidement alors au boulot 😉
Pour terminer un petit mot pour la couverture, car il faut bien dire ce qui est, elle envoie du lourd alors bravo à l'équipe des Editions IFS et merci à Marc-Olivier Rinchart.

Résumé: Elle émerge lentement, aveuglée par un projecteur.
Nue et enchaînée à une table métallique.
Près d'’elle, un homme portant un masque de porc installe une caméra.
Il se retourne vers l'’objectif et prononce quelques mots avant de saisir un marteau : « J’'ai bien reçu vos paiements. Nous allons pouvoir commencer conformément à vos directives. »
Belgique, été 2006.
Un promeneur découvre un corps sauvagement mutilé.
Contraint d'’intégrer la section criminelle d'un village tranquille, Matt entame sa première enquête.
Rien ne pouvait le préparer à ce qu'’il va découvrir.
Tiré de faits réels, Jack Jakoli vous invite à prendre part à une terrible descente aux Enfers…

Auteur: Né en 1980, Jack Jakoli est enquêteur à la police judiciaire fédérale en Belgique. Après plusieurs années passées dans les sections anti-banditisme et anti-terrorisme, il travaille maintenant à la criminelle. Depuis peu, inspiré par son métier, il s’est lancé dans l’écriture. Sa première publication, une nouvelle intitulée «Punition», a rencontré un grand succès. Il vous propose ici son premier roman. Un thriller singulier basé sur des enquêtes bien réelles.

www.lesmotsdelau.fr