La cave aux poupées

12/05/2020

La fin du confinement est arrivée et voici enfin la réouverture de nos librairies.
Pour cette occasion, il fallait que je vous parle de "La cave aux poupées" de Magali Collet .

Pourquoi j'ai décidé de faire mon retour sur ce livre en particulier en ce début de "déconfinement" ?
Tout simplement parce qu'il vous le faut dans votre bibliothèque!
Nous sommes ici avec le premier roman de l'auteure et pour un premier croyez-moi ça envoi du lourd!
210 pages, pas une seconde d'ennui, on avale les chapitres sans les voir passer.

Une tension malsaine s'installe dès le début, saisie par l'émotion, le dégoût, mais en même temps une sorte de voyeurisme morbide, ce livre on ne peut le poser qu'une fois la dernière page tournée.

Dans ce roman noir en huis clos, Magali joue avec nos émotions et ça marche admirablement bien.

Je suis passée de l'écoeurement à l'acceptation, de la résignation à la tristesse, alternant ces divers états grâce à une écriture vraiment captivante.
C'est simple, j'ai vécu le calvaire de Manon à ses côtés et je n'arrivais pas à l'abandonner.

Rien n'est laissé au hasard, pas de longueurs inutiles tout est là sans fioritures, comme quoi il n' y a pas besoin d'en faire des caisses et de rallonger le livre pour tenir par le bout du nez son lecteur.


Le pari osé de faire tourner une intrigue avec si peu de personnages et de les enfermer dans un même et unique lieu, l'enjeu était de taille et je dis bravo je ne me suis pas ennuyée une seule minute.

La cave aux poupées c'est un sujet sensible de viols, d'incestes, de maltraitances, c'est un roman dur à ne pas mettre dans toutes les mains. Bien que les actes ne soient pas explicitement décrits et détaillés, on ne peut que fort bien les deviner.

Cependant, il m'aura manqué quelques pages supplémentaires à cette fin pour pouvoir le hisser en livre coup de coeur.
La qualité d'écriture et l'intrigue en font un thriller immersif et accrocheur.
Un roman des Taurnada Editions et je dois dire que cette ME met la barre de plus en plus haute dans la qualité de ces ouvrages.
Je ne peux que vous le conseiller il faut foncer!
Je remercie Joël Maïssa et les éditions Taurnada pour avoir édité un si bon manuscrit et de m'en avoir fait bénéficier par SP.


Résumé : Manon n'est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge. En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé. Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale... Mais, par-dessus tout, une fille normale n'aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.


www.lesmotsdelau.fr