La fureur Nichols

01/11/2019


Coucou à tous, je viens vous parler de "La fureur Nichols" de Jeremy Serano. 

Pages : 294 

Prix : broché 13,70 € / numérique 2,99€



Il y a des retours plus difficiles que d'autres à rédiger et je ne vais pas vous cacher que ce livre en fait partie.

Je sors de cette lecture avec un avis mitigé.

Il m'a manqué des choses à certains endroits ou au contraire à d'autres moments j'ai ressenti un trop-plein, un juste équilibre entre les deux que je n'aurai finalement pas su trouver au fil de ces pages. Je vais vous en parler un peu plus bas

Mais avant de quoi parle ce livre?

Sandy Nichols n'est pas née sous une bonne étoile, elle perd ses parents très jeune et se retrouve confiée à son oncle et sa tante. Elle va être amenée à grandir par elle-même au sein de ce couple violent, alcoolique et raciste.

Petit à petit Sandy va se renfermer sur elle-même, cachant à ses camarades de classe ses souffrances quotidiennes et toute cette violence dont elle est victime depuis sa plus tendre enfance.

À 17 ans sa vie va prendre un tournant inattendu, elle va rencontrer un garçon avec qui le courant passe instantanément. Avec lui elle va se sentir bien et petit à petit elle va lui laisser entrevoir ses blessures, espérant ainsi être sauvée de son enfer.

Revenons à ce que j'en ai pensé...

Bien que fictif le sujet est inspiré d'un fait divers, le texte est soigné, sa lecture est fluide et la qualité d'écriture est appréciable surtout qu'il s'agit ici d'un premier roman.

Le côté malsain on le ressent surtout en fin de livre quand on découvre la véritable histoire que cache cette jeune fille. Mais avant d'arriver à cette fin nous avons donc tout le livre à parcourir en mode tension crescendo sauf qu'à certains moments il m'a manqué cet élan de pep's.

L'écriture est assez visuelle, la part de recherche est présente, mais vous allez me dire quels sont les points qui m'ont empêché de profiter pleinement du récit?

Il y a d'abord les nombreux apartés qui sont dispatchés tout au long du texte, ils m'ont coupé dans ma lecture me faisant sortir à chaque fois du déroulement de l'histoire.

Ces nombreuses phrases en italiques où l'auteur prend à part le lecteur, et ce en pleine intrigue fragilisent pour moi le texte, dessert l'histoire et surtout ne lui apporte rien de plus.

Bref, vous l'aurez compris je n'aime pas sortir d'un texte en cours de lecture.

Autre point, il concerne la partie du développement des personnages, plus exactement leurs attitudes.

Ce sont des adolescents qui vivent là leurs premiers amours, mais ce côté fleur bleue a été pour moi beaucoup trop présent.

J'ai recherché en début de lecture le côté "thriller" pour moi en effet, la balance penche beaucoup trop vers le sentimental pour ne révéler que la part de sombre sur le quart final.

Les intentions de l'auteur sont claires, montrer un amour naissant et une confiance qui va ainsi s'installer, mais j'aurais aimé plus de dynamisme dans cette partie.

Le personnage de Flavio est décrit comme un dur à cuire, mais son attitude montre souvent le contraire le rendant des fois limite insupportable, quant à Sandy nous comprenons son calvaire, mais par de nombreuses fois j'ai eu envie de la secouer pour la faire parler et ainsi pouvoir avancer dans l'histoire.

La fin est rapide par rapport au reste du contenu, quelques chapitres rallongés ou supplémentaires auraient été un bon équilibre pour faire face au côté sentimental dont je vous parlais plus haut.

Malgré quelques points qui m'ont été négatifs je n'en sors pas déçue pour autant, c'est un premier roman ça laisse présager de belles choses pour la suite.

Cette histoire reste une belle découverte entre fiction et fait divers, mais un cas de maltraitance malheureusement pas si isolé que ça.

Mon retour n'engage que mon avis personnel et je vous encourage à découvrir l'écriture de l'auteur ainsi que ce livre si ce genre de sujet vous attire.

Pour finir, je remercie Jeremy pour l'envoi de son livre ainsi que pour sa confiance.


Résumé :

"Vous êtes des bâtards! Crevez tous les deux! Je vous hais!"

Caroline du Sud. Été 1992. Orpheline, Sandy Nichols vit chez son oncle et sa tante. Elle a 17 ans. Victime d'une éducation violente, chaque jour elle cache un profond mal-être.

Lorsque Sandy rencontre le dur à cuire Flavio Ramirez, pour la toute première fois de sa vie, elle se sent en sécurité. Très vite, une idylle va naître entre eux. Quelques temps après, l'adolescente disparaît dans des circonstances soulevant de nombreuses questions.

www.lesmotsdelau.fr

« Dans la grande tradition des thrillers hollywoodiens. »« Une histoire d'amour au cœur de l'enfer. »« La Fureur Nichols » est un roman qui va vous prendre aux tripes.


Auteur : Je m'appelle Jeremy Serano, j'ai 37 ans, et suis originaire d'Aix-en-Provence. Dès, mon plus jeune âge j'ai eu un goût assidu pour l'écriture et le cinéma de genre.
Je me suis perfectionné dans tous les domaines pendant mon adolescence, analysant minutieusement tous les détails de mes films préférés, tous genres confondus, thrillers policiers, science-fiction, fantastique, psychologique...J'ai réalisé de nombreux courts-métrages pendant de nombreuses années, signant moi-même les scénarios. J'ai continué à écrire, essentiellement des nouvelles, qui ont été publiées sur le net en 2014. Ce que j'affectionne le plus dans l'écriture est de pouvoir créer tout un monde. Donner vie à des personnages, les faire évoluer au sein d'une intrigue réfléchie. Par la suite, offrir tout ça à de potentiels lecteurs qui passeront par diverses émotions.Perfectionniste, j'ai enrichi mes connaissances sur la technique narrative en lisant toutes sortes de livres d'auteurs mondialement connus qui pour la plupart sont des thrillers, mon genre de prédilection.


www.lesmotsdelau.fr