Le glas de l'innocence

28/09/2018

Coucou chez vous ! Aujourd'hui, je viens vous présenter mon retour concernant « Le glas de l'innocence » de Cyril Carrere.

Titre : Le glas de l'innocence

Auteur : Cyril Carrere

Éditeur : Le Lys Bleu, Paru le 25 Septembre 2018

Pages : 356

Prix : Broché : 21,40€ / Numérique : 5,50€

https://cyril-carrere.wixsite.com/auteur

fb.me/cyril.carrere.auteur


Ce jour, je viens vous parler d'un livre fraîchement sorti, d'un auteur qui n'a pas fini de faire parler de lui. En effet, ce n'est pas un, mais deux romans de Cyril Carrere que vous allez bientôt découvrir en tout juste quelques semaines d'intervalle. Le premier de ces deux livres à paraître est « Le Glas de l'Innocence », que j'ai eu la chance de dévorer en Service Presse juste avant sa parution. Je remercie Cyril de m'avoir fait découvrir son Thriller, une très belle découverte en ce mois de grande rentrée littéraire.

1993- Dans un quartier résidentiel vit un jeune garçon de 8 ans, maltraité physiquement et psychologiquement par un père cruel et sans pitié qui ne connaît que la brutalité en guise de sentiment. Nous allons suivre le calvaire de cet enfant et être les témoins malheureux, de ses rêves et de ses désillusions. Il va apprendre à vivre dans ce chaos familial et tenter de se construire une existence bien à lui. Une rencontre va changer sa vie et adoucir quelque peu son quotidien difficile.

2017- Suite à un double meurtre dans une résidence, l'inspecteur Alex Nakayama de la session criminelle de Tokyo et son assistant Hayato sont envoyés sur place, afin de mener l'enquête. Là-bas, ils y retrouvent Fujita, ancien colocataire et ami de promotion d'Hayato qui leur expose les premières constatations de ce drame. Ils découvrent avec effroi, une mise en scène macabre qui va faire ressurgir de douloureux souvenirs à notre inspecteur. Entre complot et piège, un cauchemar va alors s'abattre sur cet homme, pour qui la vérité n'aura jamais été aussi dangereuse, et autant aux antipodes de ce qu'il pensait savoir.

Un récit en immersion totale en plein cœur de la société japonaise, un beau voyage qui m'a propulsée dès les premières pages à presque à 10 000 kilomètres de mon salon. Sans avion ni décalage horaire, j'ai traversé les différents lieux cités dans le livre sans encombre. Me prenant au jeu de ces endroits et de ces noms atypiques que je n'ai eu aucun mal à retenir. De ce côté, il n'y a pas de blocage à craindre concernant la mémorisation des noms, tout se passe naturellement. Nous allons donc suivre plusieurs époques différentes dans ce récit, d'une part l'histoire d'un petit garçon martyrisé et d'autre part la descente aux enfers d'un policier. J'ai aimé ces deux parties bien distinctes aussi bien dans la forme que dans le temps, l'une complétant habilement l'autre. Jouant même lors de certains chapitres, d'un changement de style, de décor et de ton pour désarçonner le lecteur, le faisant basculer sur des sentiments inverses. Les personnages sont intéressants, certains sont plus intrigants que d'autres par leurs caractères forts, hors normes, cassant les codes d'un pays où l'on ressent le poids d'une société pour le moins écrasante. Un bon thriller qui sort vraiment des genres habituels que l'on peut lire. Une enquête policière avec des rebondissements qui nous tiennent en haleine jusque dans les derniers chapitres, nous livrant par parcimonie des éléments semant le trouble jusqu'aux dernières pages. Le tout accompagné il faut le dire d'une belle couverture, qui reflète bien l'histoire contenue dans ce livre.

« Le rideau de ses paupières se ferma sur le sourire démoniaque figé dans le faciès de bois de son bourreau. »

« Un mauvais pressentiment le prit aux tripes. Les prémisses d'un voyage qui tournerait au cauchemar s'invitèrent jusque dans les recoins les plus sombres de sa pensée. »

Résumé : Okinawa, 1993 - Un jeune garçon subit au quotidien les accès de violence de son père. Au plus fort d'une enfance chaotique et solitaire, il noue une amitié solide avec une camarade de classe. Mais l'horreur l'attend au tournant...

Tokyo, 2017 - Une série de meurtres dans le quartier cossu de Meguro place l'inspecteur Alex Nakayama dans une situation désespérée. Son excentrique, mais talentueux assistant Hayato Ishida le supplée et va apprendre à ses dépens que les masques de la société japonaise renferment parfois de lourds secrets... Entre déni et suspicion, le cauchemar ne fait que commencer.

Auteur :Originaire de Nîmes et vivant aujourd'hui à Tokyo, Cyril Carrere nous livre ici son premier thriller. Féru de culture, d'innovation et de sport, l'écriture le passionne depuis son plus jeune âge. Le Glas de l'innocence a été finaliste du concours « Derrière les portes » sur la plateforme fyctia, présidé par B.A Paris. Un autre de ses textes a été finaliste pour le prix du meilleur thriller VSD-Michel BUSSI 2018.


https://www.amazon.fr/Glas-l-Innocence-Carrere-Cyril/dp/2378770863

https://www.lysbleueditions.com/

www.lesmotsdelau.fr