Lectio Letalis

11/03/2019

Bonsoir à tous, me voici ce soir pour un retour d'un livre de Laurent Philipparie "Lectio Letalis »


Titre : Lectio Letalis

Auteur : Laurent Philipparie

Éditeur : Belfond, le 17 janvier 2019

Page : 368

Prix : broché : 19,90€ / numérique : 9,99€


Vague de terreur dans une maison d'édition parisienne, déjà trois suicides en à peine un mois. Tout semblait sourire à ces personnes fraîchement promues aux éditions Paul Gerber. Tous trois s'étaient vus proposer un poste d'assistant d'édition, pourtant dès la lecture du premier manuscrit, le même geste incompréhensif se produit. Un livre qui tue peut-il vraiment exister ? Une enquête de police va débuter autour de ces morts très étranges. 

En parallèle, en région bordelaise nous allons suivre une autre enquête, mais cette fois sur l'assassinat d'un psychiatre en pleine consultation. Un fait là aussi très étrange, car il est bien question d'un meurtre mais le suspect est un rapace. 

Des oiseaux qui tuent et un manuscrit poussant au suicide quel peut-être le lien entre ces deux histoires ? C'est dans cette atmosphère ténébreuse que je me suis plongée pendant quelques jours avec délectation.


En premier lieu j'ai été séduite par cette couverture, ce mélange de bleu et de blanc attire l'œil, tout du moins le mien, le résumé était lui aussi prometteur. Ce titre en latin a éveillé ma curiosité « Lecture mortelle », rien que ces deux petits mots annoncent un programme pour le moins alléchant. J'ai entamé cette lecture confiante et cela tombe bien, car celle-ci elle commence dans le vif du sujet. Dès le premier chapitre, nous nous retrouvons avec ce mystérieux manuscrit. L'ambiance est posée et les nombreuses questions arrivent assez vite et il va falloir patienter et s'armer de courage pour avoir des éléments de réponse. L'intrigue est entraînante et ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. Les chapitres sont courts, on a cet effet de ne pas stagner dans la lecture et le tout s'enchaîne facilement de plus l'écriture est assez agréable. Les personnages sont bien travaillés, surtout celui d'Anna qui est très attachant, un personnage fort et intrigant avec un lourd passé puisqu'elle fut l'unique survivante d'un suicide collectif survenu dans une secte.

J'ai osé tourner les pages de ce thriller et j'y ai vécu une enquête palpitante, renfermant plein de délicieux mystères et vous oserez-vous tourner les premières pages ? Je remercie les Éditions Belfond ainsi que Bepolar pour l'envoi de ce livre.


Résumé : Oserez-vous tourner les premières pages du LECTIO LETALIS ?

Paris. Un assistant d'édition tout juste embauché se tranche les veines à la lecture du premier manuscrit qui lui est confié. C'est la troisième fois, en quelques semaines, que le même scénario-suicide se produit dans cette maison d'édition.Bordeaux. Le lieutenant Gabriel Barrias, ancien indic devenu flic, enquête sur l'assassinat atypique d'un psychiatre massacré par un rapace, dans son cabinet, en pleine consultation.Deux affaires éloignées en tout point, et pourtant. Un nom apparaît des deux côtés. Celui d'Anna Jeanson, qui fut, dix ans plus tôt, l'unique survivante d'un suicide collectif survenu dans une secte dressant des animaux à tuer.Un livre et des oiseaux qui tuent, personne ne pourrait y croire. Mais sous la plume de Laurent Philipparie, capitaine de police, tout est si vrai que c'en est effrayant.


Auteur : Diplômé de sciences criminelles, Laurent Philipparie est officier de police depuis dix-huit ans. Passionné de littérature policière, il est également conseiller technique d'auteurs, intervenant scolaire et, depuis 2016, romancier.


www.lesmotsdelau.fr