Ma vie sera pire que la tienne

27/03/2019

Bonsoir chez vous ! Ce soir je viens vous parler d'un roman de Williams Exbrayat Ma vie sera pire que la tienne.


Titre : Ma vie sera pire que la tienne

Auteur : Williams Exbrayat

Éditeur : Independently published, le 30 août 2018

Pages : 242

Prix : broché : 12,99€ / numérique : 3,99€

https://williams-exbrayat.iggybook.com/fr/


Si on me demandait de décrire ce livre dans sa version cinématographique, je vous dirais de but en blanc que c'est du Pulp Fiction à 100%. Alors si vous êtes amateurs d'odyssées sanglantes autour de personnages armés peu fréquentables qui manient la magouille comme personne, rester avec moi ce roman devrait vous plaire.

Constituée de trois parties, chacune d'entre elles aura un but bien précis. Les deux premières vont nous présenter un groupe de personnages différents, mais tout aussi malfaisants les uns que les autres. Nous allons les suivre dans leur folie à la gloire et à l'argent facile, dans cette course au succès la chute sera d'autant plus rude. Quant à la dernière partie, elle réunira cette joyeuse bande de truands pour un happy end à la sauce Tarantino.

Trois amis voleurs, un peu paumés et fortement bourrés vont mettre les pieds dans un engrenage qui va se révéler bien puissant comparé à leurs petits larcins habituels. Un cambriolage qui va mal tourner et qui va les mettre sur le chemin de trafiquants peu sympathiques et peu enclins à la discussion. Ils vont découvrir une nouvelle combinaison de drogues dans un laboratoire sous une maison en apparence tranquille, celle-là même qu'ils voulaient cambrioler. Entre négociations, morts, course poursuite, la petite maison isolée d'un vieil oncle sera un bon point de chute pour eux. Ils pourront compter d'une manière peu conventionnelle, sur leur ami Disco Boy, un bouledogue bringé élevé à la bière, caractériel et dépressif.

La deuxième partie va mettre en scène des braqueurs, grimés de la chère tête de trois de nos anciens présidents, Chirac, Hollande et Sarkozy. Ils vont vouloir vider les caisses d'un casino, un plan élaboré minutieusement depuis très longtemps. La chance ne sera pas de leur côté et un grain de sable va venir bloquer les rouages d'un plan qui se devait infaillible. Le twist final regroupera ces personnages pour une explosion à haute voltige.

Une lecture différente, mais qui a su me distraire, je ne vais pas me mettre à dévorer ce genre littéraire, mais je suis contente de l'avoir découvert. Les braquages, l'armement et les trafiquants de drogue ne font pas partie de l'ambiance que j'aime habituellement retrouver dans mes lectures, mais là il faut dire que c'est très bien fait. J'ai été un peu moins fan du sort alcoolique réservé au pauvre bouledogue qui frôle le coma éthylique et qui ventile sec au bout de deux mètres, mais il faut dire que ce trait particulier s'intègre avec le reste de l'histoire. Le côté mafieux est présent dans l'ensemble du livre et l'humour noir côtoie une ambiance pesante et calculée des hold-up et des prises d'otages. Des truands avides d'argent qui ont la gâchette facile vous réservent de belles courses-poursuites. Vous pouvez commencer déjà à courir ils vous suivent, ne vous retournez pas ils sont partout ! Et surtout ne faites confiance à personne même pas à vous-même.

À noter que je fonds devant cette couverture que je trouve magnifique ! Mon amour pour les bouledogues français et anglais y joue surement pour beaucoup. Mais fort heureusement aucune comparaison entre les miens et ce malheureux Disco Boy. Je termine en remerciant chaleureusement Williams pour sa confiance et l'envoi de son livre en Service presse. Ce roman est nominé pour le prix littéraire du Balai de diamants.


Résumé : Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n'étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.Extrait : Les portières du 4x4 claquent. Des gifles pour mes oreilles. J'ouvre les yeux. Trois silhouettes noyées dans la lumière crue d'un milieu d'après-midi. Elles s'approchent d'un pas résolu. Je protège mes yeux avec mes mains. Le soleil tape fort. Foutrement fort. Une enclume sur ma tête. Avec le stress, j'ai perdu des litres de gnôle. Une odeur vinaigrée imprègne mes vêtements. Ma transpiration. Faudrait que je mette le holà sur la piquette, sinon je vais finir comme un pickle.Un roman noir détonant entre pulp à l'américaine, novella et polar, avec une rasade d'humour et beaucoup de désespoir.


Auteur : Williams Exbrayat est dompteur de livres en bibliothèque et auteur de polar. Il est le créateur de la série humoristico-policière Maddog qui met en scène un détective privé à la morale douteuse et à la gouaille fleurie. Chasse à l'épaulard, le deuxième volet de la série, a remporté le prix des lecteurs du livre numérique 2014. Il y a toujours un peu d'humour et beaucoup de noirceur dans son travail comme en atteste son nouveau méfait : Ma vie sera pire que la tienne, un mélange détonant de roman noir, de novella et de pulp.


www.lesmotsdelau.fr