Mon ombre assassine

15/01/2019

Bonsoir chez vous, ce soir je viens vous parler du livre « Mon ombre assassine » d'Estelle Tharreau dernier né des Éditions Taurnada.


Titre : Mon ombre assassine

Auteure : Estelle Tharreau

Éditeur : Taurnada Editions, le 17 janvier 2019

Pages : 259

Prix : Format papier : 9,99€ 


Aussitôt reçu, aussitôt commencé, tasse de café fumant a porté de main, confortablement installée, je suis prête à me faufiler dans l'esprit machiavélique de ce personnage. Histoire dévorée en deux jours, c'est vous dire si j'ai passé un bon moment ! Cette lecture semble si réelle qu'elle en est terriblement addictive. Je découvre avec « Mon ombre assassine » la plume de l'auteure, il me tarde déjà de combler mon retard et de lire ses précédents ouvrages.

Méfiez-vous des apparences ! elles peuvent souvent être trompeuses voir dans ce cas-là mortelles. L'auteure nous livre ici une histoire sous forme d'enquête, la vie d'une jeune institutrice, accusée d'homicide sur le père de l'une de ses élèves. On comprend bien vite que cette jeune femme n'est pas si innocente qu'elle en a l'air et que derrière son visage angélique se cache une personnalité très froide, calculatrice et dangereuse. Mise en détention provisoire, Nadège Solignac qui est narratrice de ce roman va nous livrer de façon très intime ses pensées, souvent dérangeantes, qui sont totalement à l'opposé du visage qu'elle renvoie aux gens qui la côtoient. Née de parents qui ne la désiraient pas, elle va grandir seule s'enfermant petit à petit dans une bulle meurtrière. Même si le personnage relate du fond de sa cellule que ses actes n'ont pas été influencés par son enfance malheureuse, à la lecture de ces lignes on peut bien se douter que cela à forcement jouer un rôle. Nous allons assister très rapidement à la naissance d'un monstre qui va se construire un masque de façade. Déjouant toutes les situations, un jeu de chat et de souris va commencer. Retournant tout à son avantage par une grande force de persuasion et à un mental infaillible, passant aisément de bourreau à victime. Un récit en cinq parties comme les cinq étapes qui l'ont fait devenir ce qu'elle est aujourd'hui.

Le personnage est très bien travaillé, le lecteur va connaître par cœur Nadège dans ses deux facettes, car le texte est écrit comme si c'était elle qui nous racontait, comme une sorte de journal intime ou d'une interview confession. Le récit diabolique est entrecoupé d'article de presse, mais aussi de la partie enquête où tout l'entourage de la suspecte va être interrogé sur son comportement quotidien et ses actes passés.

Une histoire qui peut être dérangeante, car la plongée dans ce cerveau psychopathe et manipulateur n'est pas de tout repos. On peut penser que tout ceci a existé, que la personne de Nadège n'est pas imaginaire, car sa vie prend forme sous nos yeux. Stéphane Bourgoin est cité en notes préliminaires sur la méthodologie des crimes de ces femmes tueuses en séries. Plus discrètes que les hommes, mais très perverses, elles sont capables de rouler tout le monde dans la farine avec une force psychologique impressionnante. Cette histoire en est la preuve et aurait pu tout à fait figurer dans les faits divers de Mr Bourgoin. Cette force d'écriture, cette puissance autour de ce personnage nous entraîne dans cette lecture que l'on ne peut lâcher. Les questions nous assaillent au point qu'elles en deviennent obsédantes, peut-on relâcher dans la nature une personne comme Nadège ? Va-t-elle commettre une erreur qui révélera ainsi aux yeux de tous, sa vraie nature ? Méfiez-vous des personnes, le mal peut prendre des visages bien différents, il peut même se dissimuler sous les traits de la charmante institutrice de votre enfant...

Une lecture complète et détaillée, un thriller psychologique à suspense que je suis heureuse d'avoir découvert, merci à Joël Maïssa et à Taurnada Editions pour l'envoi de ce livre en SP. 


Résumé : En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession. Celle d'une enfant ignorée, seule avec ses peurs. Celle d'une femme manipulatrice et cynique. Celle d'une tueuse en série froide et méthodique. Un être polymorphe. Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir. Une ombre. Une ombre assassine 


Auteure : Passionnée par la littérature, elle se consacre entièrement à l'écriture depuis 2016. Après trois romans très bien accueillis par les lecteurs, elle publie aujourd'hui « Mon ombre assassine », un thriller saisissant de réalisme.


www.lesmotsdelau.fr