No Trace

24/11/2018

Coucou chez vous, je vous propose mon retour sur le livre « No Trace » de Pierre-Jean Verhoye. 


Titre : No Trace

Auteur : Pierre-Jean Verhoye

Éditeur : Édition Les Nouveaux Auteurs, le 06 septembre 2018

Pages : 539

Prix : broché : 18,95€ / numérique : 13,99€

facebook.com/pjverhoye/


Raja Connor, maman d'une petite Juliette de quelques semaines apprend la mort de son conjoint, un brillant scientifique assassiné lors d'un voyage professionnel en Angleterre. Des éléments laissent à penser que le ou les meurtriers en ont aussi après elle et sa fille. Elle va quitter en toute hâte Paris avec son bébé et Goran un policier assez taciturne, pour se rendre à Londres afin d'aller identifier le corps de son conjoint à la morgue. La mère de Raja, qui vit à New York ressent planer une menace sur sa fille grâce à un mystérieux don. Elle va tout mettre en œuvre pour la protéger malgré la distance qui les séparent, infiltrant ainsi un puissant système informatique que Théau son créateur va intercepter. Ensemble, ils vont participer à une affaire de grande ampleur qui va se révéler bien plus complexe que ce qu'ils auraient pu imaginer.

Un roman surprenant et original qui mélange plusieurs genres, le thriller/polar côtoie l'action avec une bonne dose de suspense sur fond de fantastique, avec une histoire d'amour et même un peu d'humour. Le schéma narratif est intéressant, car on suit plusieurs personnages, mais selon leur propre point de vue. Le livre se divise en trois parties, mais dans chacune d'elles on va y retrouver un duo au centre de l'intrigue ce qui est étonnant et pour le moins très intéressant. De ce fait tous les personnages sont mis en lumière, quel que soit leur rôle dans cette intrigue. Ainsi nous allons découvrir l'histoire tantôt du point de vue féminin tantôt d'un point de vue beaucoup plus masculin. J'ai aimé me plonger dans ses deux versions, c'est très bien fait et l'écriture de l'auteur est très agréable.

Le rythme est différent par rapport à un thriller classique c'est pour cela que j'ai écrit le terme de thriller/polar, mais le rythme est quand même présent à sa façon. Il n'y a pas réellement de partie enquête policière, on ne suit pas l'histoire de cette façon ni de ce point de vue, car ce sont les personnages qui vont faire avancer le récit. Parlons un peu de ces intervenants, ils ont chacun leurs particularités et des traits de caractère loin des clichés habituels. Pour citer un exemple, la mère de Raja, Élisabeth, est une tatoueuse Newyorkaise très réputée, on est loin de la maman derrière un fourneau en train de mijoter un plat pour un repas de famille dominical.

Du point de vue personnel j'ai été happé par cette première partie et par ce duo improbable que forment Raja et Goran lors de ce voyage pour rejoindre l'Angleterre avec la petite Juliette installée à l'arrière de la voiture.

J'ai été légèrement en retrait en seconde partie, bien que le duo Élisabeth/Théau fût surprenant, mais les personnages, l'action et la situation précédente me manquaient. Je l'ai trouvé un peu longue en description technique, attendant que les choses bougent. C'est justement ici qu'est un peu plus développé le fameux « No Trace », un système informatique très puissant, mais j'avoue que j'ai eu le sentiment de tourner un peu en rond dans cette partie. Ce système est l'élément principal qui va faire que l'histoire est là et c'est très bien réalisé et expliqué! Mais je pense que le fait que le temps sur cette période s'étire sur plusieurs semaines m'a fait ressentir cette baisse de régime par rapport aux autres parties, même si ce temps est nécessaire pour le bon déroulement de l'histoire.

Justement ce temps venons-y, il est vu aussi sous plusieurs angles en premier lieu on est plus dans de l'action immédiate tout comme on retrouvera ce rythme en dernière partie. Dans la deuxième, il est bien plus étiré en longueur, ce qui colle parfaitement au récit et qui prouve que l'auteur en plus de diriger parfaitement ses personnages sait également maîtriser la temporalité dans son œuvre. Même si j'ai ressenti une légère baisse dans ce milieu, cela ne gêne en rien mon avis global sur ce livre. Il fut une très belle lecture, bien écrite avec de l'humour entre les personnages et une belle histoire d'amour. Ce livre est le premier d'une trilogie et il me tarde déjà de découvrir la suite et d'avoir des réponses à mes nombreuses questions. 


Résumé : Une dose de polar, un soupçon de thriller, une touche de fantastique : le cocktail original d'une intrigue surprenante et addictive !Paris, Mai 2015 : jeune maman d'une petite fille de cinq semaines, Raja vient d'apprendre par la police l'assassinat de son conjoint à Londres lorsqu'elle assiste à la défenestration de sa voisine. Elle décide de partir avec son bébé, escortée par Goran, un policier peu causant, embarqué contre son gré dans l'aventure et peu habitué aux rythmes particuliers imposés par un nourrisson.Au même moment à New York, Elizabeth, la mère de Raja, perçoit la menace qui plane sur sa fille et envoie via la Schizosphère un message de S.O.S. Cet appel au secours est intercepté par les serveurs informatiques d'une association confidentielle, baptisée No Trace, qui a développé des talents impressionnants en matière de collecte de données numériques. Son responsable, Théau, se lance alors à la poursuite de la jeune femme et du policier, avec pour objectif de sauver Raja.Coup de coeur de Gilles Legardinier Prix Femme Actuelle 2018


Auteur : Né en 1964, j'ai beaucoup écrit entre trente et quarante ans. En 2004, j'ai confié trois textes complets à Manuscrit.com (auto-édition), et "Débloque" a reçu le Prix du premier Roman Le Manuscrit-Métro 2005.Je me consacre depuis 2015 à l'écriture d'une trilogie dont le roman «No Trace» constitue la première porte d'entrée. Avec pour ambition de raconter des histoires différentes, qui s'éloignent des genres prédéfinis, riches en émotions, et où les personnages s'épanouissent au fil des pages.-2018 : Prix Femme Actuelle 2018 et coup de cœur du Président du Jury Gilles Legardinier, pour « No Trace », paru aux Editions les Nouveaux Auteurs.

www.lesmotsdelau.fr