Prix des Auteurs Inconnus : Claustrations

12/01/2019

Bonsoir à tous ! Me voici ce soir avec une chronique dans le cadre du « Prix Des Auteurs Inconnus ». Voici  Claustrations  de Salvatore Minni.

Titre : Claustrations

Auteur : Salvatore Minni

Éditeur : Nouvelles Plumes, le 19 octobre 2017

Pages : 224

Prix : Broché : 19€ / Numérique : 13,99€

https://www.prixdesauteursinconnus.com

https://www.salvatoreminni.com/

Claustrations est le premier des cinq livres que je lis dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus en catégorie littérature noire. Il faisait partie de ma sélection, je fus très heureuse de commencer par ce titre quand le planning de nos lectures fût dévoilé. Ce thriller était également dans ma PAL personnelle depuis sa sortie, raison de plus pour le déplacer en haut de ma liste et ainsi démarrer ma lecture.

Ce livre, on ne va pas se le cacher, on en a beaucoup entendu parler, une belle communication a été assurée et engagée autour de cet écrit et de cette couverture. De ce fait, mes attentes étaient peut-être trop importantes pour ce récit, j'en ressors avec un avis assez mitigé. Je lis beaucoup de thrillers psychologiques à suspense, j'en deviens exigeante. Ce roman n'est pas très long car il fait 220 pages, donc j'espérais qu'il me transporte très rapidement et qu'il me surprenne. Or cela n'a pas été le cas pour ma part, c'est un retour en demi-teinte que je vous livre aujourd'hui. Je vais donc vous expliquer ce qui m'a séduite et ce qui m'a un peu plus déçue.

Ce que j'ai tout de suite bien aimé, c'est la façon de démarrer, le prologue est terriblement efficace, car il interpelle le lecteur, on a envie d'y aller, le programme énoncé est vraiment alléchant, c'est un gros point positif. J'avais relevé cette force d'entrée de jeu lors de la phase de sélection, nous avions dix pages pour nous faire notre premier avis, c'est court donc il faut que ça nous percute. Ce fut le cas pour ce livre dans ce premier temps, hélas dans mon cas cela n'a pas perduré et ce qui avait titillé ma curiosité est très vite retombé. À chaque chapitre son personnage, c'est agréable d'autant plus qu'ils sont assez courts, ce qui suscite l'intérêt et pousse le lecteur à ne pas stopper sa lecture. 

L'enchaînement entre les situations se passe donc assez rapidement grâce à cet échange fréquent qui doit être fait de sorte à semer le doute dans l'esprit de la personne, je suppose. Au niveau du contenu, rapidement mes premières suppositions puis déductions sont arrivées et se sont confirmées au fil de mon avancée dans le récit. J'espérais vraiment me tromper, car j'aime être surprise, mais je dois dire que la magie n'a pas opéré de ce côté. Le fait d'avoir anticipé et deviné cette histoire me laisse un sentiment de ne pas en avoir eu assez. Il m'a manqué quelque chose, du suspense, des pages en plus, je ne sais pas… j'aurais voulu être indécise sur la suite des événements, espérant un revirement pour me surprendre, mon avis aurait sans doute été tout autre, mais ce ne fut pas le cas. J'ai également trouvé certaines phrases un peu « lourdes » dues à des conjugaisons dont je ne suis pas spécialement fan. La plongée dans l'univers des différents personnages est intéressante, cependant aucun ne m'a émue, bouleversée ou même attendrie. La couverture est bien travaillée, elle est un point fort et reflète bien ce qui va attendre le lecteur, la folie, l'enfermement, la séquestration d'où ce titre qui correspond lui aussi parfaitement à cette histoire.

Dans un monde devenu intransigeant avec la population vieillissante pour tenter de survivre il va falloir se cacher. Ce même univers qui peut forcer des médecins à pratiquer des choses qui vont à l'encontre de leur serment. Du cauchemar de cet enfant qui va voir son père mourir sous ses yeux à celui d'un mari enfermé dans une cellule pour d'obscures raisons. Les apparences peuvent être bien trompeuses et être terribles quand la vérité éclate. Entre pression psychologique, torture physique, tourment intérieur, séquestration, bienvenue dans cette nouvelle ère, où pour regagner la lumière il faudra être prêt à tous les sacrifices au risque d'y perdre son âme.


Résumé : Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras...
Clara, disparue depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d'une cellule obscure et infestée d'insectes ; Monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l'ont conduit dans une chambre d'isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré.
Chacun d'entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu'ils croyaient…


Auteur : Belge, d'origine italienne, Salvatore Minni est né le 13 févrirer 1979 à Bruxelles. Dès son plus jeune âge, il est attiré par toutes les formes d'écriture. Fasciné par les langues en général, il entreprend des études de traducteur. Le métier de professeur lui permettra ensuite de transmettre sa passion aux étudiants qu'il croisera lors de ses cours. À travers ces années et ses expériences, tant professionnelles que privées, les idées ne cesseront de fuser en grand nombre et donneront finalement naissance à l'écriture d'une histoire à multiples facettes…


www.lesmotsdelau.fr