Tréfonds

28/12/2018

Bonsoir chez vous ce soir je viens vous parler du nouveau thriller de Thomas Clearlake « Tréfonds »

Titre : Tréfonds

Auteur : Thomas Clearlake

Éditeur : Moonlight Édition, le 22 décembre 2018

Pages : 460

Prix : Broché : 16,99€ / Numérique : 3,99€

https://www.tomclearlake.com/

https://www.amazon.fr/Tréfonds-Thomas-Clearlake-ebook/dp/B07L6SJJJ2/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1545956478&sr=1-1&keywords=trefonds


Si je m'attendais à une dernière claque littéraire en cette fin d'année et bien la voici ! Un gros coup de cœur pour ce livre, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu une histoire aussi sombre et si bien ficelée dans ce genre qui est le thriller terreur. Les pages se dévorent d'elle-même, nous embarquant dans ces profondeurs pleines de surprises macabres. Le style est maîtrisé à la perfection, l'écriture brute sans détour ni fioritures nous happe, nous saisit et nous foudroie. Les grands auteurs, maîtres de la terreur et de l'horreur devront dorénavant compter sur cet écrivain, car « Tréfonds » peut festoyer à la table des plus grands livres de romans noirs. J'ai pensé en premier lieu à l'univers si particulier de Patrick Senécal qui me régale à chacun de ses romans, mais on peut citer également Gilles Caillot avec sa sublime quadrilogie « Le cycle du mal ». Le nouveau livre de Thomas est dans cette même lignée, il met à vif, sans concession, toutes les faiblesses que peut connaître l'être humain.

Je me suis retrouvée très vite embarquée dans cette spirale, déjà par l'histoire en elle-même, car l'auteur a su instaurer un climat très particulier. Il visite plusieurs niveaux de l'âme humaine (pour le peu que l'âme existe encore) donnant vie réellement à son récit. Un jeune flic au bord du gouffre, suite à un incident qui le contraint à être suspendu plusieurs mois, fait la rencontre d'une mystérieuse jeune femme, au gré de ses déambulations dans les rues de Pigalle. Il n'en faut pas plus pour que la vie de Luca se retrouve à jamais bouleversée. Entre magouilles et complots à grande échelle, tout le monde semble avoir des intérêts à taire des vérités sur ce qu'il se passe une fois que la lumière n'est plus.

Aux amateurs du genre dont je fais partie, si vous pensez avoir tout lu dans ce domaine, si vous pensiez tout connaître de la noirceur, des forces obscures qui poussent aux pires dépravations, détrompez-vous ! Si vous n'avez pas lu ce livre vous ne savez encore pas tout ! J'ai retenu ma respiration plus d'une fois, tant les odeurs décrites peuvent vous saisir à la gorge, un air vicié, humide, avec en parfum de fond la chair humaine à tous ses stades de décomposition. Le tout dans un puits, sous terre, sans fond, qui pourrait rendre marteau le moins claustrophobe de nous tous.

Le point fort de ce thriller époustouflant est aussi la force de ses personnages, chacun apportant sa pierre à la construction de cet édifice qui va se révéler monstrueux. Les dialogues prennent possession des protagonistes qui se matérialisent au fil de la lecture devant nos yeux pétrifiés. Comment faire une chronique à la hauteur de cette lecture que je viens de terminer... je suis encore avec ces pauvres hommes, dans ces lieux, à vivre un véritable enfer dans les entrailles de ces souterrains sataniques, dans ce labyrinthe où résonne à jamais les lamentations des suppliciés. Dédales sanglants des pires tortures où pour tenter de survivre il faudra commettre l'impensable, ce à quoi aucun être humain ne peut être préparé.

« L'essence des ténèbres » m'avait déjà marqué, bien que je sois moins fan du genre fantastique, mais là on monte de plusieurs niveaux pour atteindre le sommet, car même en y réfléchissant bien, je ne vois pas où ce texte pourrait être amélioré. Une bonne partie de ce récit, heureusement pour nous, sort tout droit du cerveau diabolique de l'auteur, mais il y a néanmoins une grande part de recherches sur les divers sujets que traite le livre. L'ambiance très privée des cercles sadomasochistes côtoie le milieu sataniste et occulte, mélangeant religion et rituel ancestral le tout en plein cœur de Paris. Un monde souterrain que le commun des mortels ignore alors qu'il passe juste au-dessus en foulant les pavés de ces ruelles parisiennes. Quand les suppliciés et les bourreaux ne forment plus qu'un dans la violence, les cercles de l'enfer se referment sur les pauvres âmes et personnes ne peut en réchapper... et la mort apparaît comme libératrice. Les cadavres tombent les uns derrière les autres, que ce soit en surface, sous le soleil salvateur ou sous terre dans l'obscurité, le mal est là et il ne vous épargnera pas.

Et vous jusqu'où iriez-vous pour sauver une personne qui vous demande de l'aide ? Seriez-vous prêts à braver les tortures innommables des cercles de l'enfer pour retrouver celle qui fait battre votre cœur ? ... tant qu'il bat encore... Amateur de frissons et de lecture vraiment noire, je vous conseille de venir découvrir ce nouveau roman sans plus tarder. Je remercie chaleureusement Thomas pour m'avoir fait découvrir son livre en Service-presse, un beau coup de cœur qui achève magnifiquement bien cette année littéraire riche en découvertes, bravo, Thomas!


Résumé : Luca Ferrand.
Un jeune lieutenant du "36".
Une intervention qui tourne au drame.
Six mois de mise à pied.
Au matin d'une nuit d'errance, une rencontre: Tanya.
Elle luit dit être menacée et le supplie de l'aider.
Lorsqu'il lui apprend qu'il est flic, elle disparaît.
Quelques jours plus tard, une jeune femme correspondant au signalement de Tanya est retrouvée décapitée.
L'autopsie révèle qu'il s'agissait d'une esclave sexuelle, assassinée par ses maîtres.
Convaincu qu'il ne s'agit pas d'elle, Luca va se lancer dans une enquête qui va l'amener peu à peu à découvrir une réalité souterraine effroyable.
Mais les voies qu'il empruntera seront sans espoir de retour.


Auteur : Thomas Clearlake est un auteur franco-canadien né au Canada le 19 octobre 1973.
Il s'intéresse dès son plus jeune âge à la littérature, qu'il aborde avec des auteurs tels que Edgar Allan Poe, H.G. Wells, Jack London, Jules Verne, Agatha Christie, Jack Kerouak, Edgar Rice Burroughs, Lovecraft, Dean Koontz, Stephen King, Clive Barker, Umberto Eco...Sa passion pour les littératures de l'imaginaire le pousse à expérimenter l'écriture dans des univers très différents, mais c'est dans le thriller qu'il préfère exercer."Je pense que le Thriller est le maître de tous les genres littéraires. Il permet de jouer avec les sensations et les émotions du lecteur comme aucun autre genre le peut. Il y a dans le thriller cette possibilité de créer l'intensité, et de la pousser à son paroxysme. Et l'on dispose d'une infinité de moyens pour y parvenir."

- Les forêts d'Acora

- L'essence des ténèbres

- Tréfonds


www.lesmotsdelau.fr